google38a4670fad8f46f8.html
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

DESHYDRATATION ET PLONGEE - Francais

Updated: Jul 14

Ironique mais vraie. La plongée sous-marine contribue à la déshydratation des plongeurs s’il y a une quantité insuffisante d’eau dans son corps. Cela peut causer des problèmes majeurs car l’eau est cruciale pour le bon fonctionnement d’une douzaine de systèmes biophysiques et de processus biochimiques. Au niveau cellulaire, les réactions chimiques dans la cellule nécessitent de l’eau. Au niveau des tissus, l’eau maintient les tissus souples.


L’eau est également nécessaire à la régénération du sang et à sa circulation dans le système cardiovasculaire. Un plongeur se déshydrate par la sueur et la miction. Oui, les plongeurs transpirent aussi sous l’eau. Mais la respiration cause la plus grande perte d’eau pour les plongeurs. Avez-vous déjà observé ce qui se passe lorsque vous respirez près d’un morceau de verre? Le verre devient brumeux. Cela montre que lorsque vous respirez normalement, vous expulsez de grandes quantités d’humidité dans l’air. Comme les bouteilles de plongée contiennent de l’air plus sec que l’air de surface, vous avez tendance à respirer plus d’humidité sous l’eau. L’humidité a tendance à migrer des zones humides vers les zones sèches, comme les transferts de chaleur des corps chauds vers les corps froids.


Il n’est pas compliqué d’atteindre le niveau idéal d’hydratation avant et pendant la plongée sous-marine. Avant la plongée, il faut boire beaucoup d’eau ou une boisson sportive sans sucre. Par des températures élevées ou pour des plongées plus longues, vous devrez boire davantage. Buvez lentement, de sorte que votre corps ait suffisamment de temps pour absorber les liquides sans submerger les reins. Evitez les boissons caféinées comme le café et les colas ou les boissons alcoolisées avant la plongée.Ahmed Fouad© 2010


La déshydratation signifie que votre corps ne contient pas suffisamment d’eau pour bien fonctionner. La déshydratation peut être causée par la perte de fluides, par le fait de ne pas boire

assez d’eau ou les deux. Les vomissements et la diarrhée sont des symptômes courants de déshydratation. Les cabines d’avion pressurisées, l’air sous pression, les boissons alcoolisées et autres boissons diurétiques, les médicaments diurétiques et certaines maladies comme le diabète peuvent accentuer la déshydratation.

Les enfants sont plus sensibles à la déshydratation que les adultes en raison de leur plus faible poids corporel et d’une circulation plus fréquente de l’eau et des électrolytes. En plongée, les enfants se déshydratent plus rapidement que les adultes. Les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies sont également plus à risque.

La déshydratation est classée comme légère, modérée ou sévère en fonction de la quantité de liquide perdue par le corps. Lorsqu’elle est sévère, la déshydratation est une urgence vitale, la vie est en danger. En plongée, ce danger est un facteur aggravant de la maladie de décompression.

Quelques symptômes de déshydratation :

· Bouche sèche ou collante

· Diminution des quantités d’urine; L’urine concentrée apparaît jaune foncé

· Yeux secs

· Yeux enfoncés

· Léthargie (avec déshydratation sévère)

Un examen physique peut également montrer des signes de:

· Pression artérielle basse

· Pression artérielle qui tombe lorsque vous passez de la position « couché à debout »

· Rythme cardiaque rapide

· Faible turgescence de la peau - faible élasticité de la peau

· Recharge capillaire retardée

· Choc


Les diurétiques augmentent la déshydratation due à la transpiration, à la respiration durant la pratique sportive. Concernant son hydratation, le plongeur doit également tenir compte de paramètres supplémentaires :

1. Les bouteilles de plongée contiennent de l’air extrêmement sec. Aspiré par les poumons plus humides, cet air se charge en humidité et le corps perd deux fois plus d’eau qu’à la normale.

2. Lorsque la pression augmente, les vaisseaux sanguins se contractent jusqu’à environ 350 cc/heure, le sang est déplacé vers l’abdomen et le thorax produisant un phénomène appelé diurèse d’immersion (production d’urine), aussi connu chez les apnéistes et les nageurs.

3. Le froid inhibe l’hormone anti diurétique, ce qui provoque la vasoconstriction périphérique, les fluides se concentrent dans l’abdomen et stimule la diurèse avec comme conséquence des pertes de volume de plasma.

4. L'hypercapnie (dioxyde de carbone sanguin élevé) associé à la plongée diminue l’hormone anti diurétique, et favorise la perte de fluide corporel.

5. Les diurétiques tels que l’alcool, le café, le thé contribuent également aux pertes de fluides et à la déshydratation, avant la plongée.

6. En plus de ce qui précède, l’hypovolémie chronique (faible volume sanguin) et l’hypokaliémie (déficit de potassium) causées par la prise de produits diurétiques représentent un danger pour les plongeurs en augmentant leur sensibilité à la maladie de décompression et aux arythmies cardiaques.

La déshydratation affecte le rejet d’azote. De ce fait, la remontée vers la surface prend plus de temps et les réserves d’air s’épuisent. Dans cette situation, le plongeur peut être confronté à un choix désagréable. Comparé à la maladie de décompression, la déshydratation cause moins de dommages. Cependant, la baisse du flux sanguin, augmente le rythme cardiaque, les battements du cœur s’accélèrent, ce qui est désagréable et à éviter. Sous l’effet de la déshydratation, le plongeur se fatiguera plus rapidement, gâchera son plaisir et devra faire surface plus rapidement.

Il n’est pas compliqué d’atteindre le niveau idéal d’hydratation avant et pendant la plongée sous-marine. Avant la plongée, il faut boire beaucoup d’eau ou une boisson sportive sans sucre. Par des températures élevées ou pour des plongées plus longues, vous devrez boire davantage. Buvez lentement, de sorte que votre corps ait suffisamment de temps pour absorber les liquides sans submerger les reins. Evitez les boissons caféinées comme le café et les colas ou les boissons alcoolisées avant la plongée.


Une quantité de sang inadéquate dans les vaisseaux sanguins du cou et de la tête cause des maux de tête, soyez attentifs aux maux de tête - ils sont le premier signe de déshydratation. Avant la plongée, examinez votre urine pour vous assurer qu’elle est claire. Une fois que vous avez fait surface, réhydrater lentement.

Utilisez votre bon sens et plongez en sécurité!

Liens utiles:

http://www.divecrew.co.uk/dive-news/2009/09/dehydration-and-diving-not-a-good-mix

http://scuba.about.com/b/2011/04/05/dehydration-and-diving.htm

http://scuba-doc.com/dehyd.htm

http://www.scubadivingsolutions.com/dehydration.html

http://scubadoc.blogspot.com/

http://womensdivewatch.org/dehydration-and-diving.htm

Autre lecture: "Diving Medicine", Bove and Davis, Philadelphia, WB Saunders, 1990, ed 2.

Écrit par/ Ahmed Fouad

Traduction par/ Myriam SLUSE - Les couleurs de l'océan



10 views

RED SEA PROJECT™

International non-profit organization dedicated to the protection and conservation of marine ecosystems and biodiversity.

Registered: EU | AUT | ZVR-Zahl 1533647934

STAY CONNECTED

  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

HEADQUARTERS Körblergasse 63 | Graz, 8010 Styria, Austria

+4366499703000 | info@redsea-project.com     

Copyright ©2020  | RED SEA PROJECT All rights reserved

Terms and conditions