google38a4670fad8f46f8.html
top of page
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook

Découvrir la protection du milieu marin : Une semaine avec RED SEA PROJECT™


RED SEA PROJECT™ est une organisation pour la protection du milieu marin, qui vise à la sauvegarde et la conservation de l'écosystème de la mer Rouge, ainsi que de sa bio-diversité. La mission de ses membres consiste à préserver, surveiller et conserver la vie marine tout en sensibilisant le public. Nous sommes des élèves du Lycée Français du Caire et faisons partie de l'organisation 101, initiative prise par un groupe d’élèves très motivés au Lycée Français du Caire et dont l’objectif majeur était d’abord de se battre pour une société meilleure, plus inclusive, qui aide à former des citoyens responsables et soucieux de leur futur. Au fil des ans, en même temps que les projets se sont diversifiés, la protection et la sauvegarde de l’environnement ont pris place parmi nos objectifs majeurs. C’est ainsi que nous collaborons avec RED SEA PROJECT™ depuis Septembre 2021.

Catarina, Mahault and Mathieu pendant une activité pour tester la qualité de l'eau et rechercher du plancton


Récemment nous avons eu l'opportunité d'en apprendre davantage sur la mission de RED SEA PROJECT™. Au cours de cette semaine, nous avons rejoint RED SEA PROJECT™ dans sa mission de protection du milieu marin et avons pu contribuer activement au projet. Nous étions installés à Marsa Abu Dabbab, où vivent de nombreux coraux, poissons et tortues, préoccupation majeure de RED SEA PROJECT™.


Encadrés par Ahmed Fouad et Kate Hill, ainsi que d'autres membres de l'équipe, nous avons découvert une variété d'équipements scientifiques inoffensifs qui nous ont permis de collecter, puis d'analyser des données pour déterminer les conditions de santé des écosystèmes étudiés. Voici comment s'est déroulée notre semaine au sein de l'équipe de recherche de RED SEA PROJECT™.


Plonger au cœur de la durabilité : une journée de découverte, de relevé des tortues et d'inspiration écologique avec RED SEA PROJECT™

Lors de notre première journée comme stagiaires de RED SEA PROJECT™, nous avons été accueillis à Marsa Abu Dabbab par la responsable du programme, Alice Pillar Roner, et nous avons appris le système de surveillance des tortues. Nous avons commencé la journée par une présentation par Kate Hill des différents panneaux informatifs utilisés par RED SEA PROJECT™ pour sensibiliser le public, suivie de deux séances de snorkeling : la première, du côté nord de la baie de Marsa Abu Dabbab où nous avons pu voir le récif corallien et découvrir l'écosystème marin local.


Lors de notre deuxième plongée, grâce aux conseils des membres de l'équipe et à notre expérience antérieure en matière de plongée en apnée, nous avons pu acquérir les compétences requises pour effectuer un recensement des tortues, en recueillant des données sur les différentes espèces, leur sexe, leurs dimensions, la profondeur à laquelle elles se trouvaient et leur comportement. Le soir, nous avons assisté à une conférence de Gabriel Mickail sur ses voyages au sein des parcs nationaux égyptiens et sur ses projets en tant qu’éco-architecte. Dans l'ensemble, cette première journée nous a montré l'importance de la mission de Red Sea Project et, plus important encore, comment nous pouvions nous améliorer personnellement et acquérir de nouvelles compétences pendant notre semaine sur place.


Se connecter au monde sous-marin : améliorer nos capacités pour enquêter sur les tortues et surveiller les coraux avec RED SEA PROJECT™


Notre seconde journée nous a donné l'opportunité de mettre en pratique nos compétences acquises la veille, mais aussi de comprendre et découvrir davantage en quoi consiste l'organisation. Notre journée a, de nouveau, commencé par deux plongées matinales en apnée, le long des rives au Nord et au Sud de la baie de Marsa Abu Dabbab ; nous avons pu effectuer deux recensements de tortues, tout en mettant en pratique nos compétences de plongée en apnée et de photographie, et en recueillant des données sur 8 individus différents. Dans l'après-midi, nous avons assisté à une présentation de Kate Hill sur le projet consacré aux tortues en mer Rouge -RED SEA TURTLES PROJECT - un projet de science grand public rattaché à RED SEA PROJECT™ qui consiste à surveiller et garantir la santé de la population locale de tortues.

 

On nous a ensuite présenté la plateforme INaturalist et Coral Watch, méthodes inoffensives pour collecter des informations sur la biodiversité marine et surveiller la santé des récifs coralliens. Notre deuxième journée avec RED SEA PROJECT™ nous a permis d'acquérir une expérience supplémentaire pour pratiquer le snorkeling, plonger en apnée, collecter des données sur les tortues et les partager grâce à l'internet des tortues.


Intégrer la science grand public pour surveiller la santé des coraux et protéger les cétacés : une journée de travail sur le terrain aux côtés de RED SEA PROJECT™


Au cours de notre troisième journée, nous avons porté toute notre attention sur l'utilisation de "coral watch" pour recueillir des informations sur les coraux, mais aussi sur l’apprentissage et la compréhension des caractéristiques et du mode de vie de la population locale des cétacés. Notre matinée a commencé par une randonnée en snorkeling pour explorer le récif Nord de Marsa Abu Dabbab ; nous avons identifié les différents types de coraux, tels que les coraux cerveaux, branchus, plateaux et mous. Ensuite, nous avons analysé leur couleur, en utilisant le diagramme de santé des coraux de Coral Watch, pour déterminer leur état de santé.

Pendant que l'un d'entre nous surveillait l’état de santé des coraux, les autres photographiaient les poissons et les coraux, afin d'identifier plus tard les différentes espèces. Dans l'après-midi, nous avons téléchargé nos photos sur INaturalist, apprenant ainsi à répertorier et identifier les différentes espèces marines, et à élargir nos connaissances sur l'écosystème de la mer Rouge. Le soir, nous avons assisté à une présentation d'Ahmed Fouad sur les cétacés, plus précisément les dauphins et les baleines, ainsi que sur le récif de Sha'ab Samadai, connu sous le nom de "Maison des dauphins". Dans l'ensemble, cette troisième journée nous a appris beaucoup sur la biodiversité de la mer Rouge et nous a montré les différentes façons d'envisager notre approche de l’environnement.


La protection via l'éducation : une journée d'éco-tourisme et de surveillance à Sha'ab Samadai avec RED SEA PROJECT™


Le quatrième jour de notre stage s'est déroulé à Sha'ab Samadai avec Alice Pillar, où nous avons participé à une excursion en bateau et exploré le récif aux côtés des touristes. À notre arrivée, nous avons fait notre premier snorkeling de la journée, dans la zone B du récif (où vivent de nombreux dauphins).

En route vers Sha'ab Samadai


Nous avons pu observer les dauphins tout en étant attentifs aux interactions entre les touristes et ces derniers, attentifs à toute violation du code de conduite appris le premier jour. Plus tard, nous avons fait une deuxième plongée avec tuba, cette fois dans la zone C, où nous avons exploré le récif corallien. Nous avons appris comment les plongeurs, les moniteurs et la population locale utilisent les parcs naturels pour le tourisme, tout en éduquant le grand public et en protégeant cet espace. Notre quatrième jour nous a permis de voir comment l’organisation RED SEA PROJECT™, au-delà de la simple surveillance de la biodiversité, s’efforce également de sensibiliser le public et de lui enseigner la façon de découvrir la vie marine sans la menacer.


Des tortues aux jardins antiques : notre aventure aux côtés de RED SEA PROJECT™ touche à sa fin

Au cours de notre cinquième et dernière journée aux côtés de RED SEA PROJECT™, nous avons recueilli des données sur les tortues et les oiseaux, évalué la qualité de l'eau de mer et exploré les jardins de Wadi Sabbarah. Notre journée a commencé par une enquête, en apnée, sur les tortues situées sur le transect 3 : nous avons balayé la baie du Nord au Sud pour recueillir des données sur toutes les tortues que nous avons vues. Nous nous sommes ensuite rendus à Wadi Sabbarah où nous avons appris à observer et étudier les différentes espèces d'oiseaux, à l'aide de jumelles, d'un télescope et d'une caméra haute définition.

Observation des oiseaux à Wadi Sabarah


Nous avons utilisé un ouvrage d'identification pour reconnaître chaque oiseau que nous avons vu, ce qui nous a permis d'élargir notre connaissance des espèces locales. L'après-midi, nous avons collecté du phytoplancton et l'avons observé au microscope, puis nous avons examiné la qualité de l'eau en analysant les niveaux de pH, d'acidité et de dureté.


Ensuite, nous nous sommes dirigés vers les jardins de Wadi Sabbarah où Dr. Irina Springuel nous a fait visiter les jardins pharaonique, Salvadora et désertique. Elle nous a enseigné les particularités de chaque espèce végétale, ainsi que leur utilisation dans l'Égypte ancienne. Cette dernière journée a été riche en nouvelles expériences et nous a permis de développer de nouvelles compétences, de trouver de nouveaux centres d’intérêt et d’envisager RED SEA PROJECT™ sous tous ses aspects.


« Ce fut un immense plaisir et un honneur de contribuer même modestement au développement de ces jeunes stagiaires. Au sein de RED SEA PROJECT™ nous croyons fermement qu’il est possible de donner aux jeunes la capacité de contrôler pleinement leur futur et d’utiliser leurs connaissances pour protéger cette planète qui est la leur, la nôtre. Voir ces jeunes gens, passionnés et dévoués, en action, nous laisse espérer qu’ils contribueront à créer un monde plus juste et en meilleure santé, qu’ils protégeront leur précieux héritage avec force et courage. » Alice Piller Roner, responsable du programme.

Rapport élaboré par :

Catarina Silva

Mahaullt George

Mathieu Messmer


Traduit par

Mathieu Messmer


34 views

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page